Trains regionaux - UFC Que Choisir Rambouillet

Conseils - Informations - Enquêtes - Groupes de pression - Traitement des litiges
Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Documentation UFC

Pour les trains express régionaux (TER) et les trains qui circulent en Île-de-France (Transilien et RER), une révision s’impose ! C’est la conclusion de l’étude menée par l’UFC-Que Choisir. La situation de l’Île-de-France étant un peu particulière, l’analyse se concentre sur les TER. Empruntés chaque jour par un million de passagers, ils sont depuis 2002 gérés et financés par les conseils régionaux, la SNCF assurant le service. Une réforme qui s’est traduite par une hausse de la fréquentation de 49 %, même si celle-ci a un peu marqué le pas ces deux dernières années. Toutefois, ce succès ne doit pas masquer des dérives préoccupantes en matière de financement et de coût d’exploitation, mais aussi de régularité du service.

Ile-de-France : Recours de l’UFC-Que Choisir
Sous l’égide du Stif (Syndicat des transports franciliens, émanation de la région), les trains de proximité en Île-­de-France (3,3 millions de passagers/jour, 5,1 milliards d’euros de coût/an) sont exploités par deux opérateurs. La SNCF gère le réseau Transilien et les RER C, D, E. Elle partage l’exploitation des RER A et B avec la RATP. En 2014, le taux « officiel » de ponctualité a été de 88,5 % avec des disparités selon les lignes (95,2 % sur la H, 84,8 % sur la A). L’UFC-Que Choisir a mis en demeure le Stif (recours administratif préalable) de modifier la convention (l’actuelle arrive à échéance fin 2015) la liant aux opérateurs afin que soient instaurés :
des mécanismes incitatifs et contraignants visant à améliorer la qualité du service, les critères actuels étant ­déconnectés du ressenti des usagers ;
une protection minimale de l’usager en cas de situation inacceptable (par exemple, incidents d’exploitation à répétition).

Application : Ensemble contre les retards
Face à la régularité défaillante des TER, Transiliens et RER, l’UFC-Que Choisir se mobilise. Elle propose aux usagers de ces trains de charger sur leur smartphone l’application gratuite Anti-Retards. Grâce à elle, ils pourront nous signaler les retards qu’ils subissent. Toutes les données seront analysées et, à l’automne prochain, elles permettront à l’UFC-Que Choisir de dresser le « vrai » constat de la ponctualité des TER, loin des chiffres officiels flatteurs !

Rejoignez les usagers
en cliquant ci-dessous

 
Dernière mise à jour : 21/10/2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu