Précarité ERDF Orsonville - UFC Que Choisir Rambouillet

Conseils - Informations - Enquêtes - Groupes de pression - Traitement des litiges
Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Actions > Suivre nos dossiers > Erdf

Ne cherchons pas la précarité énergétique ...
                                                                           ... elle est  à votre porte ...          
(Mise à jour le 3 mars 2015)

Depuis plus de 10 ans l’extrême Yvelines sud est victime de coupures et micro-coupures incessantes, issues directement du réseau de distribution moyenne tension à 20 kV, lignes aériennes ayant souvent plus d’un demi-siècle. Cela se traduit par de nombreuses micro-coupures en cas de défauts temporaires et de coupures longues en cas de défauts définitifs. Ces lignes aériennes parfois vétustes, et dont les isolateurs sont souvent défaillants sont de plus vulnérables à certains types d’intempéries, tels verglas ou neiges collantes.
Il faut à cela ajouter les «manœuvres d’exploitation» qui ont les mêmes effets qu’une micro-coupure. Les interruptions du service créent au moment de la coupure une surtension souvent destructrice, qui a désormais bien plus de conséquences avec l’introduction presque systématique de l’électronique et de l’informatique dans notre quotidien. Ordinateurs, électroménager, pompes à chaleur, réfrigérateurs, boîtiers de commande de chaudière, ampoules faibles consommation, chauffe-eau thermodynamique, poêles à pétrole électroniques, box internet, décodeurs canalsat, écrans plats sont le territoire de prédilection de ces sinistres électriques à répétition.
Orsonville, un petit village en extrémité de réseau et proche d’Ablis a saisi l’UFC Que Choisir Rambouillet en septembre 2011.
C’est une grosse bataille qui a commencé, où l’UFC a tenu à documenter rigoureusement les faits  ; les habitants participent à une méticuleuse collecte des informations qu’ils transmettent par SMS à notre bénévole, garant d’un mode de qualification défini par les adhérents afin que les retours sur le distributeur (ERDF), élus, autorités et services de l’état soient factuels et incontestables.
Une énorme campagne de presse orchestrée par l’UFC Que Choisir et les habitants a permis d’imposer au Distributeur, un maillage du réseau avec des reconfigurations sans coupures au début 2013, ce accompagné de boîtiers de tests très modernes pour une meilleure localisation des défauts.   
Ces changements du réseau ne sont qu’une étape car il subsiste de gros problèmes annexes. Aujourd’hui avec encore une moyenne annuelle inacceptable de 10 heures de coupures sur près de deux ans et 7 incidents par mois sur la même période, le village d’Orsonville entend avec l’UFC, rentrer sans délai dans le monde moderne normal d’un service public enfin géré et maintenu.
Depuis une rencontre avec le Député, les élus l’UFC et ERDF, enfin une maintenance digne de ce nom semble avoir pris place, ne serait-ce que par l’impressionnant nombre d’isolateurs, cassés, fêlés, ou encrassés changés dans un tout petit espace géographique du plateau de Gauvilliers. De plus un survol systématique des lignes effectuées fin mai en hélicoptère devrait apporter d’autres informations. Une très longue période sans coupure depuis ces nécessaires travaux d’un entretien tout à fait normal, a hélas été suivie de 3 coupures sur 14 jours fin juin  ; la route est longue…  !
Elle passe aussi notamment par l’indemnisation demandée par les habitants et relayée par leurs élus et l’UFC  !
Les habitants d’Orsonville voient par ailleurs qu’on ne lésine pas pour un projet de parc éolien tout proche au sein de la CAPY, la communauté de communes (consultation publique close le 4 juillet 2014), on s’interroge donc plus encore …
A l’espoir et bonne volonté que l’UFC a toujours privilégiés,  la colère semble  donc revenue chez les habitants et les élus durant ce troisième trimestre  : en effet 14 incidents dont deux grosses coupures «  basse tension  » pour vétusté avérée et reconnue par les agents ERDF venus sur site  :
3 heures de coupure environ au niveau du domicile d’un élu local notoire avec potentielle mise en danger de personnes, le câble… résiduel, sous tension, étant, en absence de vent,  tombé sous l’effet de son propre poids, ce,  le 15 juillet. NB  : information de la Gendarmerie nous a-t-on rapporté,  
3 heures de coupure, nuit du 16 au 17 septembre avec intervention des habitants et professionnels auprès du service dépannage, ce pour un hameau  dont le transformateur a, au moins en partie «  lâché  » faute d’entretien
D’autres travaux supplémentaires coté basse tension ont donc été nécessaires, grâce à l’insistance de la municipalité que nous saluons  ;  l' objectif de novembre 2014 a été tenu, et ce, sans coupures. Cela bien sûr, ne résout en rien le problème chronique de la moyenne tension aérienne à 20 kV et de ses micro-coupures multiples.
A ceci s’ajoute entre autres et au marginal, la découverte d’un dossier de sinistre datant de février 2014 lors de travaux sur le réseau; dossier initialement sans référence interne ERDF et donc apparemment et sous toute réserve  non traité par ERDF à l'époque ; ce dossier donc,  à enfin 9 mois après le sinistre, fait l’objet d'excuses de la part du Distributeur et d’un règlement transactionnel quelque peu surprenant, mais dont chacun se réjouira.

Plus récemment, les énormes coupures en cascade dans la région de Rambouillet autour du 8 octobre ne rassurent en rien les Orsonvillois  : «  la gangrène se propage vers Rambouillet  » nous disent les plus pessimistes.

La route semblerait donc bien longue à Orsonville,  pour obtenir un vrai service public électrique, service dont la distribution est hélas gérée par un monopole, si peu impliqué dans la pratique, si peu à l'écoute dans les faits depuis plus de 3 ans, et l’hiver est là...
L'UFC a été formellement conviée en décembre dernier à un point ouvert et exhaustif avec les Autorités et Services de l'Etat, avec qui il a été conclu à l'incapacité factuelle avérée d' ERDF a honorer sa prestation en matière de service public dans l'extrême Yvelines Sud; les tout derniers chiffres des mois de septembre, octobre, novembre et décembre 2014 présentant plus d'incidents qu'en 2013 (voir chiffres joints). Au sein de cette médiocrité du service, ERDF a d'ailleurs même innové dans le "désordre" en décembre 2014 en fournissant un indicateur faux sur les compteurs des abonnés du service tempo, cela pendant près de 48 heures. (voir tableau décembre 2014)
De ces échanges avec les Autorités et services de l'Etat, la conclusion semble désormais, et plus que jamais, s'imposer d'elle même pour peu que chacun prenne et puisse prendre effectivement enfin ses responsabilités, et initiatives ad hoc; l'appui de l'UFC Rambouillet, sa ténacité et implication reconnues y sont plus que jamais assurés.
Mais comme le disent nos adhérents du village, si pertinents et qui ne sont pas dupes de cet "abandon", on doit certainement faire une bien meilleure carrière chez le Distributeur, en gérant l' Énergie du Grand Paris, plutôt que celle des petits villages, et cette sorte de "délaissement" dans les faits, ou "faillite technique", est venue désormais récemment jusqu'à Rambouillet avec le fameux désastre énergétique du 8 octobre 2014, pour lequel de sévères conclusions sur la durée et le cumul des coupures sur 24 heures sont hélas sans appel.
NB: pendant que nous écrivions ces dernières lignes, ce 3 janvier 2015 les adhérents du village et professionnels du "réseau de signalement d'incidents" nous transmettaient du fond du Sud Yvelines de leur "désert énergétique", divers sms redondants de signalements de coupure à 11:11..., puis de nouveau à 12:41,  un service "essentiellement" dégradé dont les agents d'ERDF, privilégiés, qu'ils sont,... ne voudraient évidemment pas pour eux-mêmes bien sûr...
L'obligation de résultats semble être absente de la culture d'Entreprise du Distributeur nous clame un de nos adhérents.
Rappelons enfin que le contrat de chacun des habitants et Professionnels du village est signé avec le Fournisseur (EDF pour la très grande majorité). Qu'a donc fait EDF de tangible, depuis septembre 2011 et plus généralement la décennie écoulée ? C'est ainsi que les habitants s'interrogent...et pensent de nouveau pour certains à quitter collectivement EDF et négocier pour un autre fournisseur, EDF étant visiblement incapable d'imposer à sa filiale à 100% ERDF, le Distributeur, une réelle prise en charge professionnelle des problèmes techniques.
Si tel devait être le cas, et que cette direction se confirme, l'UFC que Choisir appuiera bien sûr l'initiative; que les candidat et nouveaux Fournisseurs d'Energie le notent bien, mais ils devront, eux au moins, s'engager à réellement gérer ERDF, le Distributeur durablement défaillant, nous les y aiderions...


Et puis en janvier dernier, le 9 janvier exactement, la cellule 20 kV HTA privée d’une usine située à Paray-Douaville (78660) au lieu-dit « la gare » s’est autodétruite par fusion; on pense fortement avec ERDF que cette installation devait être défectueuse depuis bien longtemps et son fonctionnement perturbait le réseau (CF les microcoupures presque toujours dans les heures d’activités humaine); depuis sa remise à niveau, l’usine a redémarré ses activités ; on constate pour février une absence de défauts trouvant leur origine localement; les creux de tension observés, moins graves que les micro-coupures, et répertoriés par les habitants trouveraient leur origine au départ du proche poste source en Eure et Loir.
Prochainement, et au-delà de la mi-mars, les élus rencontreront ERDF; après 3 an et demi sur ce dossier; dans cette période pré-électorale de mars 2015, nous avons décidé d’être de toute façon en retrait à une époque où la situation semblerait enfin mieux cernée; un bon litige pour l’UFC étant un litige où nous ne sommes pas nécessaires, le comité du litige UFC du 2 mars a validé cette position, considérant que l’UFC Que Choisir doit laisser désormais à chacun la gestion effective de ce contrat de service public au moment où il sort enfin de cette sorte de cette situation plus que décennale et hors normes de sa gestion désastreuse; si les incidents confirmaient en mars et avril,  leur nette tendance à la diminution, il conviendra bien sûr de ne pas oublier l’aspect dégrèvement auquel nos adhérents et les habitants épuisés tiennent beaucoup.
Ce naturel retrait renforce bien évidemment notre position d’observateur attentif de la qualité du service final fourni, ce, avec le concours des adhérents/habitants ; nous ne manquerons pas, avec l’ UFC, union régionale IDF, d’alerter la Direction IDF d’ERDF si besoin était.
A ce jour enfin pas le moindre incident depuis le matin du 16 mars 2015 (incident unique d’ailleurs en mars), ce qui devrait permettre une gestion plus routinière et normale du service ; gestion dont l’UFC que Choisir serait évidemment absente.

Pourvu que cela dure et surtout n’occulte pas les
incontournables dégrèvements… qu’on se le dise « vite et bien ».

A suivre ...



 -  Documentation :

Recap-histogramme jusqu'à mars 2016

Survol de la commune par un hélicoptère
UFC avec les élus sur le dossier ERDF à Orsonville (Toutes les Nouvelles)

A lire également : "Dégats électriques, ERDF laisse les usagers sous tension"
(« 60 millions de consommateurs n° 493  mai 2014 »)
"
Les fournisseurs court-circuitent l’indemnisation des consommateurs"
Pannes de courant à répétition dans le sud Yvelines (10/2014)

 
Dernière mise à jour : 21/10/2017
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu